Ecoguides Aventure c'est avant tout Privilégier la recherche de l’autonomie dans les pratiques du local dans les biens et services.

Notre Ethique

L'éthique concerne les jugements moraux. Pour des philosophes tel qu'Aristote ou Kant, l'éthique a pour but de définir ce qui doit être. 

Nous ne sommes toutefois pas intégriste et le bon sens sera notre guide. Cependant on tachera de lutter contre la facilité qui fait prendre la voiture pour 2 km par exemple. Nous privilégierons l’autonomie en utilisant les services locaux. 

La mobilité: nous visons une mobilité avec une dépense carbone minimale.

- Marcher, Pédaler quand c’est possible, même si on perd du temps d’activité: nous proposons des stages sans transports motorisés ! Après nous ne sommes pas des intégristes et si la météo est trop défavorable pour une liaison en vélo électrique par exemple, on la fera en courant ;-) ou alors on prendra un minibus...

-Pour se retrouver, utilisons le train le plus possible. Nous vous récupérerons dans des gares grâce à des moyens de transports collectifs. 

- L'avion est proposé uniquement pour des voyages longs avec toujours cette même logique: rentabiliser le voyage en prenant le temps sur place.

Nous trouvons que les compensations carbone sont une mauvaise logique. Nous voulons tout simplement modérer au mieux nos dépenses carbones; en évitant les hypocrisies du genre: planter des arbres pour compenser les émissions de carbone générée par notre activité de loisir". 

Prendre le temps, on y revient toujours !

L’hébergement : Bivouac, camping ou gites chez l’habitant. Nous évitons les grandes chaînes internationales.
L’alimentation : Marchés locaux, cuisine collective, petit resto.
L’hygiène : Si le bivouac et les toilettes sont en pleine nature ; utilisez des cosmétiques certifiés bio pour ne pas endommager la faune et la flore locale.

Les réflexes zéro-plastique/zéro-déchet :
• Une gourde, un purificateur d’eau si besoin, des contenants alimentaires légers et durable, des couverts, des sacs en tissus

On veut rester des artisans,
loin de la logique de maximisation, d’optimisation...

EMPREINTE CARBONE PAR MOYEN DE TRANSPORT EN GRAMMES ÉQUIVALENT CO2 PAR PASSAGER ET PAR KILOMÈTRE

Source ADEME

Le tourisme en quelques chiffres 

8% : c’est le pourcentage qui correspond aux émissions mondiales de gaz à effet de serre que génère le tourisme.

52% : c’est le pourcentage de détritus retrouvés en Méditerranée (composés à 95% de plastique) qui seraient liés au tourisme.

Le transport aérien pointé du doigt 

S’il y a un coupable, responsable en grande partie de ces chiffres alarmants, c’est bien l’avion. Et pour cause, ce dernier représente le moyen de transport le plus polluant puisqu’il rejetterait, en moyenne, l’équivalent de 360g de CO2 sur un trajet d’un km contre 150g pour sa cousine la voiture et seulement 11g pour son cousin le train. Une empreinte carbone qui s’envole !